Bébé, Couches lavables

Le chemin parcouru pour arriver à la mise en place des couches lavables

Nous avons souhaité prendre notre temps pour trouver le modèle de couches le plus adapté. Je vais vous raconter notre chemin, jusqu’à la mise en place des couches lavables.

Ce que nous avions avant la naissance :

Avant la naissance nous avons investi dans un lot de couches lavables d’occasion sur une bourse de puériculture.

Nous avons également reçu un kit d’essai, d’une autre marque de couches lavables.

Les premiers tests

Nous avons testé, jusqu’aux 1 mois de bébé, les couches achetées. En parallèle, nous avons continué à utiliser des couches jetables.

Résultat : Les couches d’occasion, étaient dans un premier temps trop grandes ce qui a engendré des fuites. Nous avons donc attendu un peu que bébé grandisse afin de voir si c’était mieux.

Nous avons également testé le kit et nous avons également eu des fuites alors que la couche semblait être bien installée.

En résumé, ce n’était pas très concluant. Mais, j’étais déterminé à réussir le passage aux couches lavables. Nous avons donc décidé de tester un système de location.

La location

N’étant pas encore totalement satisfait, nous avons testé un système location de couches avec différents modèles.

Résultat : La location a duré 20 jours. La diversité des modèles proposés fait que nous n’avons pas pu tester l’utilisation d’un modèle de couche sur une journée.

Bilan et choix du modèle :

Nous avons réalisé un bilan de tous nos tests et nous avons fait le choix de poursuivre avec le modèle de couche reçu en kit. Mais avant d’investir, il a fallu chercher à comprendre pourquoi il y avait des fuites. C’est là qu’on a découvert qu’il fallait suivre un mode opératoire pour avoir des absorbants efficaces et qu’il existait également différentes matières d’absorbants…

Modèle retenu et investissement

N’ayant pas trouvé notre bonheur en occasion autour de chez nous, nous avons investi dans du neuf.

Voici ce que nous avons d’abord acheté :

  • 1 kit complet comprenant 4 couches, 6 inserts en microfibre et 2 boites de voiles
  • 4 couches en plus et 6 inserts

Une fois l’achat réalisé et reçu, il nous a fallu attendre 5 lavages des inserts avant de se lancer dans la routine « couches lavables »

2 semaines plus tard ça y est on commence enfin ! Et là on se rend compte que nous n’avons pas assez d’inserts pour tourner correctement. De plus, il faut que l’on s’équipe pour la nuit. En effet, certe la durée d’absorption est bien (environ 3 heures) mais pour 11h (durée de la nuit de notre bébé) ce n’est pas bon du tout. Il nous faut des absorbants plus épais.

Voici ce que nous avons pris pour la deuxième commande :

4 inserts, 2 inserts de nuit et 4 boosters (inserts simples)

Une fois que les machines nécessaires sont faites, ça y est maintenant on tourne enfin, jour et nuit en couches lavables.

Le passage avec la nounou

On a de la chance d’avoir trouver une nounou qui accepte d’utiliser les couches lavables. Afin que ça ne lui fasse pas trop de travail en plus, nous avons acheté 2 couches en plus et nous les lui préparons comme des couches jetables.

Enfin, on atteint notre but !

En se lançant dans les couches lavables, on était loin de s’imaginer qu’il allait falloir apprendre du vocabulaire et des notions en terme de textile avec les capacités d’absorption.

En conclusion, on est plutôt fier d’avoir enfin réussi cette aventure.

2 réflexions au sujet de “Le chemin parcouru pour arriver à la mise en place des couches lavables”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s