Mode de vie

Une escapade en solo

Bien que je sois une mère épanouie, je ressentais depuis quelques temps l’envie de faire une escapade en solo. Envie d’aller où je veux, comme je le sens, sans être freinée.

Pour cette escapade, j’ai choisi de partir sur la côte Atlantique afin de pouvoir profiter de l’air marin et une période creuse, afin d’être loin de la foule et de bénéficier de tarifs abordables.

Afin d’en profiter le plus possible, j’ai sélectionné une chambre dans un hôtel avec la vue mer.

Pour cette escapade, j’avais envie de liberté, et donc sans voiture. J’ai donc choisi la destination en fonction des transports en commun disponibles au départ de ma ville et pas trop loin.

J’ai choisi de partir à Biarritz. Hormis, le fait que se soit ma ville natale, ce que j’aime dans cette ville, se sont les paysages et regarder l’océan se heurtant à tous ces beaux rochers façonnés naturellement.

Voici le programme que je me suis concocté :

Départ en car à 9h55 pour 6€ le trajet de ma ville puis arrivée à Biarritz à 11h45. Le car me dépose, je ne sais pas où. Je fais donc quelques pas pour me repérer et je tombe sur le panneau de la rue dans laquelle j’habitais durant mon enfance. Et hop, détour obligé pour retourner voir cette fameuse maison ! Et ensuite, direction le centre ville avec au programme un petit Brunch à « La Cantine » (adresse que j’ai obtenu sur un blog). J’avoue, que la prochaine fois, je regarderais les tarifs, car 28€ le brunch ça fait cher le petit déj amélioré. J’ai été accueilli un peu bizarrement, j’ai à peine eu le temps de m’installer qu’il fallait déjà que je choisisse ce que je voulais manger sans avoir vu la carte.
Je me suis donc pris un bon jus d’orange pressé, un bagel maison, un chocolat chaud et puis j’ai pu profiter pleinement du buffet. Que du fait maison, ça fait vraiment plaisir. Au final, j’ai vraiment bien mangé (sainement, pas trop gras) mais ça ne valait tout de même pas 28€.
Ensuite, c’est parti pour une grande promenade afin de profiter enfin du bord de mer. En cette pèriode, il ne fait vraiment pas chaud (maximum 4°C) mais j’avais prévu les grosses chaussettes, gants, multiples épaisseurs, manteau…

J’ai empreinté les chemins les plus proches possible de l’océan pour entendre le bruit des vagues et humer l’odeur de la mer. Départ, de la grande plage et direction la plage de Marbella en passant par le rocher de la Vierge et la plage de la cote des basques. Cette grande balade, m’a permis de prendre le temps de respirer, de réfléchir à ma vie et de relativiser sur certaines choses qui me préoccupent dans mon quotidien. J’ai également, pris le temps de me poser et de regarder la mer qui offre un spectacle continue.

Pour m’accompagner, tout au long de cette escapade j’ai choisi le livre de Pierre Rabhi : Vers la sobriété heureuse. En effet, ce livre va me permettre de nourrir ma réflexion et de poursuivre mon chemin vers une vie plus simple.

J’ai choisi de passer la nuit à l’Hôtel le Biarritz dans lequel j’ai réservé une chambre à 80€ avec une vue mer.
Le soir venu, je me suis pris une bonne douche bien chaude, pour poursuivre mon processus de détente et direction le restaurant de l’hôtel.
Le lendemain matin, petit déjeuner à l’hôtel, après avoir sélectionné une place de choix (face à l’océan), il est temps de manger. Quoi de plus décevant que de ne pas avoir un bon chocolat chaud avec du vrai lait et un bon jus d’orange pressé.
Et ensuite c’est reparti pour une longue promenade, après un détour par Ilbaritz, direction le centre ville de Biarritz. J’ai profité de la marée basse, pour faire une partie de la marche dans le sable, j’adore la sensation que ça procure sous les pieds.
Ensuite déjeuner en ville, pas facile de trouver une bonne adresse un lundi midi, car beaucoup d’adresses sont fermées. Je me pose par hasard à la brasserie Gardères, juste à côté de la grande plage. J’avais une grande faim, j’ai donc choisi une pizza, qui était délicieuse. Le hasard, a bien fait les choses, car j’ai très bien mangé et j’ai été bien accueillie pour un tarif tout à fait raisonnable !
Après ce repas, je profite de ce lieu pour prendre le temps d’écrire mes réflexions sur différents sujets, afin de ne pas les oublier.
Et c’est reparti pour la dernière promenade avant le départ. Cette fois, direction le phare de Biarritz. J’ai ainsi pu remonter jusqu’à pouvoir observer la plage d’Anglet.
Départ pour la maison, le retour se fait en train, la compagnie de car ne proposait pas de trajet retour à un horaire qui me correspondait. Le train, se n’est pas le même tarif (20€ le billet) pour le même temps de trajet.

En résumé, je conseille à tout le monde de s’octroyer ces moments de pause dans son quotidien. Je suis revenue détendue avec une énergie toute neuve.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s