Mode de vie

Et pour les règles, comment fait-on ?

C’est un thème très intime pour lequel je ressens souvent de la gêne pour en parler mais c’est un sujet très important et je pense qu’il est nécessaire d’informer le plus de personnes possibles sur les alternatives existantes aux produits d’hygiène à usage unique. Dans cet article, je vais vous partager mon expérience et des données à savoir provenant du site de l’association zéro waste France (lien ici)

La gêne autour des règles, je l’ai toujours eue. Au collège ou au lycée, pour moi c’était une vraie contrainte d’aller me changer. Parfois, je faisais même en sorte de ne pas me changer quitte à avoir des fuites. Mais si cela avait été un sujet que l’on aurait abordé plus facilement que se soit à la maison ou entre copines, je pense que ça m’aurait aidé à les accepter. Je crois que le fait d’avoir eu un enfant ça me permet aujourd’hui d’en parler plus facilement.

Ce que vous devez savoir sur les règles :

La composition des tampons

  • Des résidus de dérivés halogénés (sous-produits liés aux traitements des premières)
  • Dioxines (polluants industriels)
  • Glyphosate et autres pesticides
  • Additifs de parfum
  • Et du plastique

La composition d’une serviette menstruelle jetable

  • Résidus de pesticides et de dérivés halogénés
  • Dioxines
  • Hydrocarbures
  • Perturbateurs endocriniens
  • Aluminium
  • Alcools
  • Additifs de parfum
  • Et du plastique
Les règles en chiffres

Nous, les femmes, nous méritons mieux pour notre corps. J’estime que nous devons prendre soin de nous surtout pendant cette période mensuelle et ça passe par les protections hygiéniques que l’on utilise.

Mon expérience :

J’utilise deux modes de protection hygiénique lavables, la cup et des serviettes hygièniques lavables.

La cup :

La cup a une durée de vie de 5 à 10 ans, elle coûte entre 15 et 30€ et elle est composée de silicone médical platine.

J’utilise la cup pour les jours où le flux est le plus important. Afin de rendre son utilisation plus simple, je tourne avec deux cups. Il n’y a pas toujours de point d’eau dans les toilettes, alors il est plus simple pour moi de prendre celle de rechange de façon à bien nettoyer celle tous juste portée. Je stérilise les cups en début et en fin de cycles. Et pendant le cycle, je les nettoie simplement à l’eau et au savon. Aujourd’hui, ça fait trois ans, que je les ai et elles n’ont pas bougée.

Les serviettes hygiéniques lavables :

Elles ont une durée de vie de 5 à 10 ans aussi et coûtent entre 5 et 15€. La partie en contact avec la muqueuse est très souvent en coton bio et les autres tissus peuvent être variés (chanvre, bambou, polaire…).

Au départ, j’avais simplement acheté des protèges slips lavables que j’utilise depuis que je suis passée à la cup. Et puis, j’ai découvert les serviettes hygiéniques lavables après mon accouchement ou la cup est fortement déconseillée. Il me restait un vieux paquet de serviettes hygiéniques à usage unique, qui m’a permis de faire la transition. Car j’avoue que j’avais très peur des fuites et en fait pas du tout. Les serviettes que j’ai, ont un pouvoir d’absorption impressionnant et en plus elles sont hyper confortables. Une fois qu’on les a essayées, impossible de réutiliser des jetables.

Aujourd’hui, je continue à les mettre mais seulement au début et à la fin du cycle. Je tourne avec 5 serviettes. Pour l’entretien, rien de compliqué, je les mets à tremper dans de l’eau bien froide et ensuite je les nettoie avec du savon de Marseille et je les fais sécher. Je les mets en machine à laver à la fin de chaque cycle.

Autres méthodes alternatives

En matière de protection hygiénique réutilisable, il existe aussi les culottes de règles. J’avoue que je ne les ai pas du tout testées donc je ne peux pas vous en parler. Mais à ce qu’il parait c’est révolutionnaire, après faut voir l’aspect pratique quand il y a besoin de la changer dans les toilettes publiques. Si vous les avez testées, n’hésitez à me faire un retour de votre expérience !

En conclusion :

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez vraiment pas à aller consulter le site zero waste ou à demander autour de vous si vous avez amies qui sont passées sur ce mode de protection hygiénique.

Et vous qu’est-ce que vous utilisez comme protection hygiénique ? Etes-vous prêtes à sauter le pas ? Quels sont vos freins ?

13 réflexions au sujet de “Et pour les règles, comment fait-on ?”

  1. Article bien utile pour celles qui hésitent à franchir le pas.
    Ça fait 2 ans que je suis aux culottes de règles et c’est le rêve absolu!!!
    J’avais testé la cup mais ne trouvant pas ça pratique j’ai vite laissé tomber. C’est sûrement bien quand on a déjà l’habitude des tampons.
    Bref culottes, pas de regrets. C’est un énorme investissement mais au delà du zéro déchet, mon confort a grimpé en flèche. Super doux. Super confortable. Plus d’odeurs (oui pcq soit disant il y a du parfum dans les jetables pour masquer l’odeur des regles…mais c’est dû au plastique et des produits chimiques !!)
    Ma marque: Modibodi.

    Lancez vous, vous ne reviendrez plus aux jetables! Perso ça me paraît même horrible !!

    J'aime

  2. Merci pour cet article, c’est un vrai sujet. On est encore fort loin du zéro déchet à la maison mais j’essaie vraiment de faire attention à n’acheter que le nécessaire, trier etc… Et j’avoue que pour les règles cela me fait mal au ventre (le jeu de mots 😉 ) de voir les déchets que ça procure; sans compter que j’ai malgré tout peur des possibles effets des tampons… j’avoue que la cup je ne sais pas trop ; est-ce que ça ne tourne pas à la cata quand les 1ers jours sont des chutes du niagara? Par contre la culotte pour les jours qui suivent me tente de plus en plus !!

    J'aime

    1. En atelier de sensibilisation, il est vrai que j’ai eu des retours disant qu’il arrivait que l’a cup « déborde », car elle avait un stérilet qui lui faisait avoir un flux important. Peut-être que la taille de la cup était insuffisante.
      En effet, il existe plusieurs tailles. Après, il faut la changer plus souvent ces jours-là, si les conditions sont réunies bien sûr. Mais c’est comme avec un tampon !
      Pour démarrer, n’hésitez pas à commencer un jour où vous êtes à la maison 😉.

      J'aime

  3. Je suis passée depuis quelques mois à la cup personnellement et il est hors de question que je remette un tampon !
    En plus, on peut la garder toute la journée sans problème donc plus de soucis de « il faut passer aux toilettes » « oups j’ai oublié mon stock, qui pourrait me dépanner » etc..
    Je suis vraiment contente que ces nouveaux produits se démocratisent de plus en plus, c’est ça de moins comme déchets et surtout c’est des produits nocifs en moins pour notre corps, avec du confort en plus, c’est vraiment tout gagnant 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou, super article ! Cela fait un moment aussi que j’ai complètement changé mes protections hygiéniques, j’utilise la cup comme toi mais je ne suis hyper fan. Je préfère largement les culottes de règle (je te conseille de tester !) qui sont très confortables et là je vais tester les protections hygiéniques lavables 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Bah dis donc je suis hyper contente, merci pour les tips. La cup je ne sais pas pourquoi mais ça me freine. En revanche les serviettes lavables ça me tente bien. J’y avais jamais pensé alors que je suis passée deja au démaquillage avec des carré de serviette. Top!

    J'aime

  6. Hello, personnellement j’ai un flux très faible alors je n’utilise que des protège slips de temps en temps, mais je suis vraiment très partante à l’idée d’utiliser des serviettes lavables ! La cup je me sens moins à l’aise mais je vais prochainement faire quelques achats de ce côté… En tout cas, très sympa ton blog, c’est cool de sensibiliser au ZD !

    J'aime

Répondre à 😻La Psy de mon chat😻🐈 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s